Service d'Information du Gouvernement
Service d'Information du Gouvernement du Burkina Faso
armoiri
Aller au contenu principal

Relance des projets et programmes: L’OAPI sollicite le soutien du Premier ministre


reportage actualité

Le Premier ministre, Son Excellence Albert Ouédraogo, a reçu en audience une délégation du Conseil d’administration de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI), le 13 mai 2022. Cette visite de courtoisie se tient en prélude des travaux de la session extraordinaire de l’OAPI, organisée à Ouagadougou.



Le Burkina Faso assure la présidence du Conseil d’administration de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI). A ce titre, une session extraordinaire du Conseil d’administration de cette institution africaine francophone regroupant 17 Etats membres a été convoquée à Ouagadougou. Les travaux de cette session permettront selon les organisateurs, à relancer les projets et programmes de l’institution. 

Avant le début des travaux, l’équipe de l’OAPI a jugé nécessaire de rendre visite au Premier ministre burkinabè pour lui présenter leur projet. « Comme il est de coutume lorsqu’on arrive quelque part, on va rendre une visite de courtoisie et de respect à l’autorité », a indiqué monsieur Abdoulaye TALL, ministre du Développement industriel, du commerce, de l’artisanat, et des petites et moyennes entreprises. Le ministre TALL est également Président en exercice du Conseil d’administration de L’OAPI.

 

 

Pour le Ministre en charge de l’Industrie de la Guinée Équatoriale, chef de la délégation, monsieur Anacleto OLO MIBUY, cette session extraordinaire vise à rechercher des solutions aux problèmes internes des pays membres, afin d’effectuer une relance économique. « L’Afrique n’est pas seulement l’Afrique des guerres, mais doit être aussi l’Afrique de la science, de la technologie et la culture, entre autres.

Ces disciplines sont les fondamentaux pour construire l’économie, l’industrie », a-t-il clamé. Il a en outre, salué l’accueil réservé à sa délégation et aussi, remercié le Premier ministre burkinabè pour son soutien à l’institution. « Nous sommes sûr qu’avec cette présence, nos travaux connaitront une réussite au Burkina Faso », s’est réjoui le ministre Anacleto OLO MIBUY.

Le Service d'information du gouvernement


Partager sur :