Service d'Information du Gouvernement
Service d'Information du Gouvernement du Burkina Faso
armoiri
Aller au contenu principal

6è conférence régionale du gouvernement : les forces vives de la région du Centre-Est échangent avec les ministres


conférence de presse reportage actualité gouvernement

Tenkodogo, chef-lieu de la région du Centre-Est, a abrité le jeudi 23 décembre 2021, la 6è conférence régionale du gouvernement. Un cadre d’échange avec les forces vives, organisé par le Service d’Information du gouvernement (SIG) qui a été co-animé par le ministre de l’Enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation, Porte-parole du Gouvernement, monsieur Alkassoum MAIGA, le ministre de l’Agriculture, des aménagements hydro-agricoles, de la mécanisation et des ressources animales et halieutiques, monsieur Moussa KABORE et du ministre des Sports, de l’autonomisation des jeunes et de l’emploi, monsieur Mathias TANKOANO.



La conférence régionale du gouvernement est un outil de communication de l’exécutif. Elle répond à un besoin de dialogue direct entre le gouvernement et les citoyens, de valorisation et visibilité des actions des départements ministériels, afin d’instaurer plus de confiance entre gouvernant et gouvernés. C’est dans cette logique que les forces vives de la région du Centre-Est ont accueilli le jeudi 23 décembre 2021, trois (03) membres du gouvernement dans la Salle polyvalente de la ville de Tenkodogo.

Pour le ministre Porte-parole du Gouvernement, Pr Alkassoum MAIGA cette activité du gouvernement est un véritable cadre de redevabilité. « C’est un grand rendez-vous du donner et de recevoir », a-t-il dit. Avant d’ajouter que c’est également « une opportunité pour parler des préoccupations réelles des populations du Centre-Est et d’y apporter des réponses ».

Au cours des échanges, les ministres tour à tour, ont exposé les différentes réalisations de leur département. Ces réalisations s’articulent autour des axes du PNDES.

 

Au niveau du ministère en charge de l’Agriculture, plusieurs actions ont été menées au profit de la région, a souligné le ministre Moussa KABORE. Il en veut pour exemple la réalisation d’infrastructures telles que 1094 ha de terres aménagées dans le Centre-Est et 2200 ha additionnels de périmètres irrigués à Bagré.

Sur le volet création d’emplois pour les jeunes, le ministre a soutenu que des efforts ont été faits pour les encourager à créer de fermes au niveau de l’élevage, à pratiquer l’agriculture moderne et exploiter les unités agricoles.

Quant au ministre des Sports et de l’autonomisation des Jeunes, monsieur Mathias TANKOANO, les résultats sont fort appréciables. En termes d’infrastructures, entre 2016 et 2021, le ministre a évoqué entre autres, la construction du stade régional de Tenkodogo, la réalisation des plateaux omnisports de Ouargaye et de Koupela, la construction de la clôture du stade de Zabré, la création de deux écoles de relèves sportives en football et en cyclisme. En plus de ces réalisations au niveau de la région du Centre-Est, le ministre TANKOANO a égrené l’ensemble des infrastructures sportives réalisées dans tout le pays et les différents évènements sportifs auxquels notre pays a pris part.

Evoquant l’autonomisation des jeunes et la création d’emplois pour les jeunes, le ministre TANKOANO a souligné que 9781 jeunes ont été formés en techniques de recherche d’emploi, 14282 jeunes ont été mis en position de stage, 39267 emplois temporaires au profit des jeunes et des femmes ont été créés avec une rémunération totale versée d’environ 5,4 milliards de FCFA.

Également, en termes de création d’emplois, « très prochainement la commune de Pouytenga sera dotée d’une usine de fabrique de ’’clichis’’ (viande grillée en langue haoussa). Notre économie informelle, sera transformée en économie formelle, qui va générer des emplois, avec la création d’emplois et des zones d’activités économiques, l’ouverture de promotion des jeunes dans chaque province », a précisé le ministre TANKOANO.

La création de centres universitaires, de centres polytechniques et scientifiques, l’ouverture de nouvelles filières, le système Licence-Master-Doctorat (LMD), l’assouplissement des conditions de crédits, les conflits entre agriculteurs et éleveurs, tout est passé aux peignes fins par le ministre en charge de l’Enseignement supérieur, Porte-parole du gouvernement.

Pendant les échanges, les forces vives de la région ont posé des questions et formulé des recommandations pour améliorer leurs conditions de vie. A ces interventions, les membres de l’exécutif ont rassuré les participants de l’intérêt que le gouvernement accorde à leurs doléances.

A l’issue de la rencontre, le Gouverneur de la Région du Centre-Est, monsieur Antoine OUEDRAOGO a salué l’esprit convivial qui a prévalu pendant cette conférence.

Le Service d’Information du Gouvernement

Haut de page


Partager sur :